/ NOUVELLES EN FRANCAIS

NOUVELLES EN FRANCAIS | 04 maggio 2020, 15:41

Un Suisse sur deux davantage stressé durant le confinement

Un Suisse sur deux davantage stressé durant le confinement

Un citoyen suisse sur deux se dit stressé pendant le semi-confinement, selon une étude bâloise. Les symptômes dépressifs se sont accentués chez 57% des personnes interrogées.

Selon une étude de l’Université de Bâle, près d’une personne sur deux en Suisse s’est sentie plus stressée pendant le semi-confinement qu’avant. A l’inverse, un quart des participants disent s’être sentis moins stressés.

Ces résultats préliminaires de la Swiss Corona Stress Study se basent sur les réponses de plus de 10’000 personnes dans toute la Suisse durant la période 6 au 8 avril dernier, c’est-à-dire trois semaines après l’annonce des mesures prises par le Conseil fédéral, a indiqué lundi l’alma mater bâloise dans un communiqué.

Le stress accru est attribué aux changements intervenus dans le travail ou les études, à la vie sociale restreinte ou à la garde des enfants, selon cette enquête. Les symptômes dépressifs se sont accentués chez 57% des personnes interrogées. La fréquence des symptômes dépressifs graves est passée de 3,4% (avant la crise du coronavirus) à 9,1% (pendant le semi-confinement).

i.d.

Ti potrebbero interessare anche:

Prima Pagina|Archivio|Redazione|Invia un Comunicato Stampa|Pubblicità|Scrivi al Direttore