/ VIABILITÀ E MOBILITÀ

VIABILITÀ E MOBILITÀ | 22 novembre 2022, 09:21

Le service hivernal ATMB est déclenché de novembre à avril

Plus de 200 professionnels sont mobilisés 24 h sur 24 durant cette période et 50 engins de déneigement sont déployés

Le « Snow-Kill » en démonstration pour les équipes ATMB en octobre dernier

Le « Snow-Kill » en démonstration pour les équipes ATMB en octobre dernier

Chaque année, de novembre à avril, ATMB déploie un dispositif exceptionnel de service hivernal. Situé dans un cadre géographique culminant à près de 1 300 mètres d’altitude, les 130 km d’ATMB jouent un rôle clé pour la mobilité des habitants, des entreprises et des vacanciers.

Plus de 200 professionnels sont mobilisés 24 h sur 24 durant cette période et 50 engins de déneigement sont déployés.

Cette année, les équipes testent un nouvel engin de déneigement, le « Snow-Kill ». Cette remorque spéciale permet avec un seul camion le déneigement simultané des deux voies de circulation.

Pour composer avec ces conditions climatiques rudes, les équipes du service hivernal mobilisent des expertises uniques et des équipements de pointe. 

Cet hiver, les équipes de Passy, Bonneville et Eloise testeront tour à tour l’usage d’un nouvel engin de déneigement, le « Snow-Kill ».

Tractée par un camion équipé d’une lame à l’avant, c’est une remorque capable de se décaler et se positionner en biais à 30° pour déneiger l’autre voie. Ainsi le camion déneige la voie de gauche et la remorque déneige la voie de droite. Les deux voies sont déneigées en simultané par un seul ensemble.

« Actuellement, nous utilisons deux camions travaillant côte à côte pour déneiger les deux voies de circulation, c’est ce qu’on appelle « un train de déneigement ». Mais lorsque les chutes de neige sont très intenses, nos équipes peuvent décider de séparer ce tandem et de ne déneiger qu’une seule voie au profit d’un passage des déneigeuses deux fois plus fréquent. S’il est efficace, ce nouvel équipement nous permettrait de faire face aux épisodes les plus sévères tout en déneigeant les deux voies de circulation. »

Le service hivernal : plus de 200 professionnels, 50 camions et engins, 17 stations météo, 6 artificiers

Garder l’autoroute et la route blanche « au noir » résulte d’un travail d’équipe de nos hommes en jaune toujours mobilisés.

Pour préparer la chaussée avant l’arrivée de la neige, puis la « pousser » lorsqu’elle est tombée, ATMB s’appuie sur trois centres d’exploitation et deux bases hivernales pour couvrir les 130 km de réseau. Ils sont situés à Eloise, Viry, Bonneville, Passy et les Houches, d’où ils déploient une flotte de 50 camions et engins.

En fonction de l’intensité des chutes de neige, nos équipes peuvent s’adapter et décider de ne déneiger qu’une seule voie pour permettre à nos camions des rotations plus rapides.

Nos équipes s’appuient également sur 17 stations météo qui mesurent les conditions en temps réel (hygrométrie, chute des températures) pour anticiper au maximum les interventions. Chaque station est équipée d’un dispositif d’alarme qui se déclenche dès que la sonde détecte une anomalie, comme un risque de verglas. Les données de ces stations sont transmises à Météo France qui les intègre à ses propres prévisions pour nous fournir un pronostic personnalisé de la météo.

Le réseau compte aussi 6 artificiers chargés de déclencher des avalanches préventives pour sécuriser l’accès au Tunnel du Mont Blanc. C’est un dispositif unique en France pour une société d’autoroute, qui permet d’assurer la sécurité des automobilistes. Selon les saisons, jusqu’à 40 tirs de déclenchement préventifs sont effectués.

 

red.atmb

Ti potrebbero interessare anche:

Prima Pagina|Archivio|Redazione|Invia un Comunicato Stampa|Pubblicità|Scrivi al Direttore