/ Consiglio Valle

Consiglio Valle | 18 settembre 2021, 12:16

Le Conseil Fédéral de l'UV se teinte de rose

Le Conseil Fédéral de l’Union Valdôtaine s’est réuni le vendredi 17 septembre à l’auditorium de Quart pour élire les cinq femmes ainsi que les sept membres, dans le cas correspondent au 10% des membres du Conseil, pour compléter cet important organe du mouvement comme prévu par le statut de l’Union Valdôtaine

Le Conseil Fédéral de l'UV se teinte de rose

Dix-huit candidats ont été signalés par leurs sections pour une intégration de 10%, tandis que seize candidates ont été nommées pour les femmes, chiffres qui ont vu une augmentation de trois fois plus par rapport aux nombres admis par le règlement.

«Cette croissance d’intérêt ne peut que nous faire plaisir, - a commenté la Présidente Machet - sont des chiffres qui démontrent la bonne santé de notre mouvement, la volonté de participer activement à la vie politique»

 

Les cinq femmes et les sept membres élus complètent le Conseil Fédéral qui, selon se statut, est composé de : un délégué pour chaque section, les parlementaires, les élus au Conseil de la Vallée, un représentant de la Jeunesse Valdôtaine, une représentante des Femmes Valdôtaines, le Chef de Groupe de l’Union Valdôtaine de la Ville d’Aoste, les deux représentants des collectivités locales (nommés par la Conférence des Administrateurs de l’Union Valdôtaine).

La discussion s’est poursuivie avec les interventions du Sénateur Albert Lanièce qui a relaté la situation nationale et du Président de la Région Erik Lavevaz (photo) qu’à son tour il a synthétisé sur la situation régionale.

Le Conseil Fédéral se réunira dans les prochaines semaines pour élire le Comité Fédéral.

 L’étape suivante sera la formation, par le Comité Fédéral, des commissions de travail permanentes : tourisme et Économie, culture, santé et social, agriculture et environnement. Ces commissions seront présidées par des Conseillers régionaux compétents en la matière, nommés par le groupe des conseillers unionistes au sein du Conseil Régional. Toutes autres commissions pourront être constituées selon les besoins.

Deux autres commissions seront également proposées : une commission de travail pour rendre notre statut actuel, qui présente des passages qui ont été dépassés par le changement de la loi électorale, et l’autre qui s’occupera de dialoguer avec les autres forces autonomistes, pour comprendre quelle sont les points communs et les idéaux qui nous approchent.

ascova

Ti potrebbero interessare anche:

Prima Pagina|Archivio|Redazione|Invia un Comunicato Stampa|Pubblicità|Scrivi al Direttore