/ FEDE E RELIGIONI

FEDE E RELIGIONI | 17 aprile 2021, 12:00

ÉVANGILE DE DIMANCHE: LE COURAGE DE LA VÉRITÉ

3ème dimanche de pâques COMMENTO DI ABBÉ FERDINAND NINDORERA AL VANGELO DI DOMENICA 18 APRILE 2021 PAROISSE SAINT MARTIN DE CORLEANS - AOSTE - MESSE EN FRANÇAIS A 9H30

ÉVANGILE DE DIMANCHE: LE COURAGE DE LA VÉRITÉ

"Vous avez tué le Prince de la vie, Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, nous en sommes témoins".
L'un des dons de pâques est le courage de dire la vérité. Pierre, libéré de la peur de la nuit où Jésus fut livré, est animé du courage de la vérité. Qu'est-ce que le courage? Quelle est le contenu de cette vérité impossible à taire? Les lectures de ce dimanche nous donnent des orientations sur ces questions.

1. Le courage de la vérité.
"Vous l'aviez livré, vous l'aviez renié, vous l'aviez tué, vous avez agi par ignorance. Dieu a glorifié son serviteur Jésus". Les destinataires de ce message provoquant est le peuple d'Israël, tous les témoins et acteurs de la mort de Jésus. Quel courage de Pierre! D'où lui vient cette force du franc-parler? Pierre a vu le Seigneur. Il a mangé avec lui. Il l'a touché et il a été touché. Cette présence a rempli Pierre de consolation. C'est pourquoi il ne peut pas se taire. Le courage, du grec, "parrhesia", est l'une des quatre vertus cardinales qui sont la justice, la tempérance et la prudence.

Le courage est comparable à l'endurance de l'athlète ou du combattant pour affronter les épreuves. Les conditions pour que la vérité de l'homme courageux soit crédible est le renoncement de soi, l'harmonie, la cohérence ou l'homophonie entre la parole et la vie de celui qui parle. Il doit aussi assumer des risques liés à sa prédication. Tous les hommes courageux qui ont annoncé la vérité en dénonçant le mal et sa racine, ont subi le martyr. Socrate est condamné à boir la cigüe, le prophète Jean Baptiste est décapité en prison, Jésus meurt sur la croix, Platon sera condamné à l'exil en Sicile par le roi Denys, Pierre sera crucifié la tête en bas à Rome et saint Paul décapité sous le règne de Néron, pour ne citer que ceux-là. L'histoire des martyrs nous montre que la vérité fait mal au malfaiteur, qui devient sanguinnaire, faute de sa conversion. C'est ce qu'on appelle "la souffrance du méchant".

2. Le contenu de la vérité.
Le chrétien  courageux est le témoin de la vérité concrète et vitale selon laquelle, "Dieu a glorifié son serviteur Jésus que vous aviez livré, renié et tué". Pourquoi être courageux de la vérité, quand on est conscient du danger auquel on s'expose? Jésus, disait en effet à ses disciples: "Dans le monde vous aurez à souffrir. Mais gardez courage, j'ai vaincu le monde" (Jn16,33).

La finalité du courage du chrétien est eschatologique. Jésus dit dans son discours sur la mission:" Qui aura perdu sa vie à cause de moi la trouvera"(Mt10,39). Toutefois, la joie de pâques est vécue dans le présent. Les disciples éprouvent une grande joie en voyant Jésus, en mangeant avec lui et en touchant son corps martyrisé. Cette expérience est tellement profonde qu'ils ne peuvent pas se taire. Saint Paul relativisant le bonheur de ce monde affirme:" Pour moi, certes, la Vie c'est le Christ et mourir représente un gain"(Ph1,21).

Toutes ses lettres sont l'expression du courage de la vérité que Jésus est le centre et le terme de l'existence de tout homme. Le courage selon saint Paul est comparable à la course au stade, en vue de remporter la victoire, la couronne de gloire (2Tm4,6-8). Les vices qui sont liés au courage sont la témérité et la lâcheté. Saint Pierre a connu des moments sombres de témérité quand il a promis au Seigneur de mourir pour lui, et de lâcheté quand, sous la menace d'une jeune femme, a renié le Maître trois fois. Ces vices nous guêtent chaque jour, mais le Seigneur nous rassure en disant: "C'est moi, N'ayez pas peur"(Jn6,20)! "Ayez confiance, c'est moi, soyez sans crainte"(Mt14,27). "Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté"?(Mt14,31).

3. Le chrétien courageux de notre temps.
Dans nos jours, les destinataires du message évangélique peuvent dire qu'ils ne sont pas assassins de Jésus et par conséquent, ce discours de Pierre peut paraître anachronique. S'il est vrai que les temps ont changé, l'homme avec ses penchants, ses inclinations naturelles au péché, reste le même. Le mandat d'annoncer l'Évangile dans le monde embrasse tous les temps et lieux. La conversion concerne tous et chaque baptisé dans l'eau et dans l'Esprit Saint, nourri régulièrement de la parole du Christ et du pain eucharistique, doit annoncer les merveilles de l'amour de Dieu au monde. Saint Paul conscient de cette tâche dit:"Malheur à moi, si je n'annonce pas l'Évangile".

Cette mission n'est pas à considérer comme un métier, une profession pour gagner le pain quotidien. C'est un ministère qui prolonge celui du Christ, qui exige par conséquent, l'abnégation, la liberté, et la gratuité. Jésus conclut son discours au cénacle en disant:"A vous d'en être les témoins". Être témoin de la vérité ne se réduit pas à dénoncer le mal, à accuser les malfaiteurs, mais surtout à ranimer l'espérance du pécheur, en le portant à la source d'eau vive. Ces paroles de la seconde lecture sont évocatrices:" Mes petits enfants, je vous écrit cela pour que vous évitiez le péché ".

Saint Jean conclut:" Qui garde sa parole, l'amour de Dieu atteint sa perfection". Dans la première lecture, saint Pierre conclut son discours par cet appel à la conversion :
"Convertissez-vous donc et tournez-vous vers Dieu pour que vos péchés soient effacés". Ainsi, le courageux de la vérité, à travers son style de vie, son amour pour le Seigneur ressuscité, devient un signe qui dérange, interroge, interpelle, inquiète et préoccupe pour l'humanité.

4. Prière
Oh Jésus ressuscité, tu es la vérité qui ne connait pas de contradiction. Tu es la lumière sans déclin de nos coeurs. Tu es notre paix, notre espérance et notre joie. Fais de nous de vrais instruments de ta parole. Rends-nous des témoins courageux de la vérité. Dans notre monde marqué par tant de malheur, d'angoisse, de souffrance, de pandémie, de la peur de la guerre dévastatrice et des carastrophes écologiques, viens à notre secours oh bon Maître de l'histoire. Continue à susciter dans ton Église des témoins infatigables de ton amour et ta vérité, pour orienter ton peuple en marche sur le chemin de la paix et de l'unité. Sois béni pour l'éternité, amen.


Bon dimanche

Paix et joie dans le Seigneur ressuscité

 

 

Ton frère Abbé Ferdinand Nindorera.

 

 

Ti potrebbero interessare anche:

Prima Pagina|Archivio|Redazione|Invia un Comunicato Stampa|Pubblicità|Scrivi al Direttore