/ FEDE E RELIGIONI

FEDE E RELIGIONI | 20 novembre 2021, 12:00

ÉVANGILE DE DIMANCHE: ET SON RÈGNE N'AURA PAS DE FIN

Fête du Christ Roi de l'univers XXXIV ème DTOB DOMENICA 21 NOVEMBRE 2021 TUTTE LE DOMENICHE E NELLE ALTRE FESTE DI PRECETTO, LA MESSA IN LINGUA FRANCESE È ALLE 9,30

ÉVANGILE DE DIMANCHE: ET SON RÈGNE N'AURA PAS DE FIN

Aujourd'hui mes frères et soeurs est la grande solennité du Christ Roi de l'univers. Jésus est Roi de l'univers matériel et spirituel, car "tout  fut par lui, et sans lui rien ne fut"(Jn1,3). Ouvrons nos coeurs pour qu'il y règne en Maître souverain. Quelle est la différence entre la royauté du monde et la royauté du Christ?

1. L'image du Roi Pasteur.
Dans la mythologie du peuple burundais, le prince destiné à devenir roi, naissait avec des semences de blé et de sorgho, qui sont des symboles de prospérité et de fécondité. Dans l'empire romain, l'empereur avait la mission de construire des ponts (Pontifex maximus). Il était salué comme le fils de Jupiter, la divinité de la justice. Dans la pensée grecque, en particulier chez Platon, en particulier dans les livres: Le Timée, Les Lois,  Le Politique et La République, le roi est appelé pasteur. Pour bien gouverner, il doit être forme à la contemplation des Idées afin d'imiter Dieu qui gouverne le monde avec justice.

Le Dieu de Platon est pure Bonté et rien de mauvais ne peut sortir de lui (Le Politique, 258,E). La politique devient alors une mission divine sur la terre.

La foi juive est fondée aussi sur la bonté de Dieu, qui s'est révélé dans l'histoire comme un pasteur qui prend soin de son troupeau. Dans les psaumes d'invocation et de supplication, Dieu est nommé pasteur d'Israël en tant qu'il entend et agit. Le psaume 23 chante:" Tu es mon berger oh Seigneur, rien ne saurait manquer où tu me conduis".

Le psaume 80 prie ainsi:"Pasteur d'Israël, écoute, toi qui mène Joseph comme un troupeau". Dieu est digne de louange car "il nous a faits et nous sommes à lui, le troupeau guidé par sa main"(ps94).

Aujourd'hui, dans certaines nations de la terre, les présidents sois-disant démocrates veulent devenir des "rois pasteurs" pour devenir des rois à vie, afin de mieux se servir, au lieu de servir le peuple. Le roi vrai qui fait la volonté de Dieu a souci du pauvre et du malheureux. Jésus dit à ses disciples: le Fils de l'homme n'est pas venu pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour une multitude"(Mt20,28).

2. La royauté du Christ.
La royauté du Christ est annoncée par le prophète Daniel quand, dans ses visions nocturnes, contemple l'avènement d'une royauté qui ne sera pas détruite, car "sa domination est éternelle". Jésus n'est pas le Fils des divinités comme les empereurs.

Il est de même nature que le Père, en tant que image visible du Dieu invisible selon saint Paul. Saint Jean dans son prologue dit: "Nul n'a jamais vu Dieu; le Fils unique qui est tourné vers le sein du Père, lui, l'a fait connaître"(Jn1,18). En quoi alors consiste sa royauté? Il se dit lui-même "Bon Pasteur"(Jn10,11) qui connaît, aime, appelle les brebis chacune par son nom et leur donne la vie, contrairement aux faux pasteurs, mercenaires qui n'ont pas soucis des brebis.

Jésus est le Bon Berger qui va à la recherche de la brebis égarée et la porte sur ses épaules (Lc15,4-5). Sa royauté est caractérisée par la miséricorde, la tendresse, l'humilité, la douceur, le service et le sacrifice. L'événement de la passion, crucifiction et résurrection font de lui un Roi qui aime les siens qui sont dans le monde jusqu'au bout (Jn13,1-2).

3. La coincidence des opposés dans la royauté du Christ.
L'Évangile relate le dialogue entre Pilate et Jésus. Pilate est le symbole de ce que Saint Augustin appelle "perversa voluntas"(volonté perverse) et "libido dominandi"(la soif de domination) qui sont les drames de la Cité terrestre (civitas terrena). La première question qu'il pose à ce roi sans apparence royale est celle-ci:"Es-tu le roi des juifs"? Ce qui étonne ce romain est que Jésus n'a pas peur de lui.

Sa liberté embarasse ce gouverneur qui prétend avoir le pouvoir de sauver ou de condamner l'innocent. Jésus affirme clairement qu'il est roi, mais un roi spécial, car sa royauté n'est pas de ce monde. Sur la croix, Jésus réalise parfaitement la coincidence des opposés (coincidentia oppositorum). Il est le Verbe éternel du Père, le Roi des rois, le Pasteur des pasteurs,  Alfa et Omega de l'histoire.

Mais il accepte de mourir sur la croix comme un scélérat, car l'amour de Dieu est incomensurable. Saint Jean dans son Évangile, contemple l'unité indissoluble de la gloire et la croix.

Cette fête du Christ Roi de l'univers nous invite à vivre dans la foi et dans la persévérance en cette vie où nous attendons son dernier avènement dans la gloire. Il viendra juger les vivants et les morts, et son règne n'aura pas de fin.

4. Prière pour les dirigeants de la terre.
Seigneur Jésus Christ, toi le Prince de la paix, nous te prions. Suscite dans notre monde crépusculaire, des dirigeants selon ton coeur, qui ont souci du pauvre, de la veuve et de l'orphelin.
Toi le Roi chanté par les anges lors de ta naissance, proclamé par les rois païens, persécuté par Hérode et crucifié sous Ponce Pilate, tu connais suffisamment nos misères.

Accorde aux réfugiés, victimes des pouvoirs égoistes, sans entrailles ni coeur, la terre de joie et de paix.

Libère de la peur et du racisme les peuples qui accueillent les éxilés, afin de bâtir ensemble un monde meilleur, où les différences linguistiques, culturelles, raciales et religieuses, loin de constituer une menace, devient plutôt une nouvelle Pentecôte de la concorde, par la puissance de l'Esprit Saint, Amen.

Paix et joie dans le Seigneur.
Ton frère Abbé Ferdinand Nindorera.

 

Bon dimanche du Christ Roi, frères et soeurs

 

 

Paix et joie dans le Seigneur
Ton frère Abbé Ferdinand Nindorera


 

 

Ti potrebbero interessare anche:

Prima Pagina|Archivio|Redazione|Invia un Comunicato Stampa|Pubblicità|Scrivi al Direttore