/ FEDE E RELIGIONI

FEDE E RELIGIONI | 28 maggio 2022, 12:00

ÉVANGILE DE DIMANCHE: NOTRE ULTIME DESTINATION EST LE CIEL. L'ASCENSION DU SEIGNEUR

VII ème Dimanche de Pâque DIMANCHE 29 MAI 2022 TUTTE LE DOMENICHE E NELLE ALTRE FESTE DI PRECETTO, LA MESSA IN LINGUA FRANCESE È ALLE 9,30

ÉVANGILE DE DIMANCHE: NOTRE ULTIME DESTINATION EST LE CIEL. L'ASCENSION DU SEIGNEUR

Frères et soeurs, la solennité de l'ascension du Seigneur que nous célébrons aujourd'hui, est le fondement de notre joie. Notre foi proclame que Jésus ressuscité "monte au ciel, il est assis à la droite du Père, et il reviendra dans la gloire pour juger les vivants et les morts et son règne n'aura pas de fin". Comment alors l'ascension oriente-t-elle notre condition de pèlerin?

1. JÉSUS ASSIS À LA DROITE DU PÈRE RESTE AVEC NOUS.
L'ascension du Seigneur vient après quarante jours de la manifestation de Jésus ressuscité au petit cercle des disciples, en vue de les envoyer dans le monde pour le témoignage. L'évangéliste Matthieu ne parle pas explicitement de l'ascension, mais de l'apparition de Jésus aux onze disciples réunis en Galilée. C'est là où il leur donne la mission d'annoncer à toute créature son Évangile, en leur promettant la proximité pour toujours. "Et voici que je suis avec vous toujours jusqu'à la fin du monde"(Mt28,18-20). En Marc, l'apparition advient quand les onze disciples sont à table (Mc16,14), mais le lieu est inconnu. Le mandat d'évangéliser vient après le reproche de leur incrédulité.

"Or le Seigneur Jésus, après leur avoir parlé, fut enlevé au ciel et il s'assit à la droite de Dieu". Leur expérience de mission était courronnée de succès, car "le Seigneur agissait avec eux et confirmait la Parole par les signes qui l'accompagnaient"(Mc16,20). L'ascension nous donne un sens nouveau du ciel. Elle unit le ciel et la terre sans mélange ni confusion. Le ciel n'est pas ce firmament au dessus de nous. Le Ciel du ciel est l'océan de l'amour de Dieu qui nous embrasse et nous comprend. Dieu n'est pas loin. La présence de Jésus est désormais plus puissante que sa présence physique conditionnée par le temps et l'espace.

Chez Luc, l'ascension ne se fait pas en Galilée, mais en Béthanie. L'événement est précédé par un geste de bénédiction. "Et il advint, comme il les bénissait, qu'il se sépara d'eux et fut emporté au ciel" (Lc24,51). Ce qui est paradoxal, les disciples "retournèrent à Jérusalem en grande joie" (Lc24,52), contrairement à l'Évangile de Jean où l'annonce de son départ crée au sein des disciples la peur, l'angoisse et provoque des discussions. Tout son discours d'adieu vise à calmer les esprits agités. Il leur dit:"Que votre coeur ne se trouble pas" (Jn14,1), "Je vais vous préparer une place" (v.2), "à nouveau je viendrai et je vous prendrai près de moi, afin que, là où je suis, vous aussi, vous soyez"(v.3), "Je ne vous laisserai pas orphelins. Je viendrai vers vous" (v.18). "Je vous laisse la paix; c'est ma paix que je vous donne. Que votre coeur ne se trouble ni ne s'effraie"(v.27).

Nous pouvons alors affirmer que l'ascension de notre Seigneur Jésus-Christ conclut le temps historique de Jésus et inaugure le temps de l'Esprit Saint, le temps de l'Église. Les disciples, remplis de la force de l'Esprit Saint deviennent des témoins du Christ dans le monde entier. Son Évangile connaîtra de la propagation sans propagande, par la force non des armes, mais par la douceur, l'humilité, la charité et la vérité qui rend libre.

2. L'ASCENSIONE N'EST PAS LA FUITE.
Le mystère de l'ascension s'inscrit dans la continuité de l'incarnation et de la rédemption. Qui est descendu du ciel "pour nous les hommes et pour notre salut", est le même qui retourne dans sa gloire, après avoir vaincu la mort. Son ascension n'est pas donc une fuite de ce monde qui l'a mis sur la croix. Jésus étant vainqueur des puissances des ténèbres, ne s'éloigne pas de nous, ne prend pas les distances au monde, ne va pas dans les hauteurs physiques couvertes de nuages au dessus de nous.

Par ailleurs, la nuée qui le couvre est celle de la Transfiguration, ce qui indique le mystère insondable de Dieu. Le ciel est la souveraineté de Dieu, son trone qui n'est pas spatial, mais fonde la dimension spatiale de notre existence. Dans sa lettre 187 écrite à Dardano, "De praesentia Dei", saint Augustin dit que Dieu dans son essence est présent partout sans être enfermé dans aucune localité. C'est dans cette perspective que Jésus ressuscité est présent d'une manière surprenante dans la communauté en prière.

Avec l'ascension, Jésus sans le voir avec nos yeux biologiques reste présent au milieu de nous, car "on ne voit bien qu'avec le coeur. L'essentiel est invisible pour les yeux", selon les paroles de Antoine de Saint Exupéry.

3. QUELLE EST MON ORIGINE ET MA DESTINATION?
La solennité de l'ascension est une réponse unique, décisive à ces trois questions du sens de la vie. Quelle est mon origine? Quelle est la destinée de ma vie? Quelle est la force de l'action humaine?
Dire que nous sommes fruits du hasard est une abération. Réduire notre origine à l'acte conjugal serait résoudre le problème profond d'une manière simpliste et banal.

L'ascension du Seigneur nous invite à nourrir en nous la nostalgie du ciel. Le terme "nostalgie" du grec "nostos algos", signifie "retour aux origines", retour à la racine". Or notre racine n'est pas en bas, mais en haut. Le ciel est notre définitive patrie. Nous sommes le fruit de l'amour de Dieu et nos parents sont des procréateurs. Notre vie est destinée à l'éternité bienheureuse. Jésus le dit clairement à ses disciples qu'il part pour leur préparer une place.

L'ascension devient alors une prélude de la parousie. L'Église du Seigneur est un peuple donc en attente, en marche vers la patrie définitive, le ciel. "Nous proclamons ta mort Seigneur Jésus. Nous célébrons ta résurrection, nous attendons ta venue dans la gloire".

4. PRIÈRE POUR LE DÉSIR DU CIEL
Jésus ami fidèle, tu ne peux pas nous abandonner, car tu nous aimes jusqu'au bout.
Tu es assis à la droite du Père, mais tu es avec nous.
Tu es présent au milieu de la communauté qui prie.
Tu es présent dans ta communauté eucharistique.
Tu es présent là où la communauté s'ouvre au souffle de l'Esprit.
Augmente en nous la soif du ciel et à aide nous à vivre en éveil dans l'attente de ta venue.
Amen.

Heureuse fête de l'ascension.
Paix et joie dans nos coeurs et dans le monde.
Ton frère Abbé Ferdinand Nindorera 
        

ascova

Ti potrebbero interessare anche:

Prima Pagina|Archivio|Redazione|Invia un Comunicato Stampa|Pubblicità|Scrivi al Direttore