/ NOUVELLES EN FRANCAIS

NOUVELLES EN FRANCAIS | 26 gennaio 2022, 12:00

Signò choisi pour Parlement Jeunesse Wallonie-Bruxelles

À Bruxelles, Signò participera à la simulation parlementaire qui réunit chaque année, près d'une centaine de jeunes, dans le rôle de députés, de ministres ou de journalistes

Signò choisi pour Parlement Jeunesse Wallonie-Bruxelles

C'est Pietro Laurent Signò, 23 ans, de Gignod, qui représentera la Vallée d'Aoste à la 25e session du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, convoquée dans la capitale belge du 28 février au 4 mars.

Le jeune valdôtain fréquente un master en études européennes à l'université de Genève, il est passionné de politique internationale et s'est toujours orienté avec intérêt au monde sans frontières de la francophonie: à l'âge de 16 ans il a gagné la bourse d'étude pour la formation internationale attribuée par le Conseil régional qui lui a permis de fréquenter l'année scolaire 2014-2015 au Québec, tandis que en 2021 il a participé pour la première fois à la simulation organisée par le Conseil des Jeunes Valdôtains, dans la salle de l'assemblée législative régionale au mois de juillet.

À Bruxelles, Signò participera à la simulation parlementaire qui réunit chaque année, près d'une centaine de jeunes, dans le rôle de députés, de ministres ou de journalistes. Les jeunes parlementaires analysent quatre projets de loi: l'édition 2022 portera sur la décolonisation des institutions scolaires, la libéralisation du secteur culturel des subsides, la fin de vie et la réinsertion pour les sans-abris.

"Je suis ravi de participer à ces activités qui nous enseignent le coût du compromis et la beauté du dialogue de même que les vraies dynamiques politiques et juridiques des processus législatifs- dit le valdôtain-. Je m'attends de cette simulation d'apprendre encore plus sur la démocratie mais aussi de retrouver des vieux amis et d'en connaître de nouveaux, car c'est grâce à ces liens entre personnes de pays différents que l'on construit, petit à petit, la paix entre les peuples".

Les jeunes valdôtains peuvent participer à cette initiative grâce à l'entente liant le Conseil régional de la Vallée d'Aoste, le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles et le Parlement de la République et Canton du Jura. "C'est par ces jeunes que nous bâtissons l'Europe et la francophonie du futur- affirme le président du Conseil de la Vallée Alberto Bertin-: des jeunes enthousiastes, passionnés, qui ont envie de s'ouvrir au monde étant conscients de la richesse de notre spécificité et de la force de la dialectique démocratique". Pour cette raison, le Conseil régional "se fait un honneur de les accompagner dans ce parcours", conclut Bertin.

dire

Ti potrebbero interessare anche:

Prima Pagina|Archivio|Redazione|Invia un Comunicato Stampa|Pubblicità|Scrivi al Direttore