/ ATTUALITÀ POLITICA

ATTUALITÀ POLITICA | 18 gennaio 2022, 22:18

L'AVIS DE SARTEUR: Les preuves ne justifient pas la haine

PAS appelle donc à une prise de distance immédiate de l'ensemble du conseil régional vis-à-vis de ces déclarations

L'AVIS DE SARTEUR: Les preuves ne justifient pas la haine

Lorsque l'aliénation morale l'emporte sur l'intellect, elle accroît les problèmes et repousse les solutions. Si les déclarations du président Erik Lavévaz pouvaient avoir un minimum de justification, les déclarations des assesseurs des assesseurs Jean-Pierre Guichardaz et Luciano Caveri, en plus de déboucher sur l'illégalité, en tant que fomenteurs de haine et de discrimination, ne sont pas dignes des représentants politiques de toute la communauté valdôtaine.             

PAS appelle donc à une prise de distance immédiate de l'ensemble du conseil régional vis-à-vis de ces déclarations. 

PAS s'interroge également sur le travail de l'administration régionale, la planification politico-administrative des six prochains mois et quelle stratégie elle compte appliquer dans les années à venir pour sortir de la crise actuelle.                         

Tous les différents secteurs de l’Économie, Tourisme, Agricoltura, le secteur du Bâtiment, etc. sont en grande souffrance. La Santé et l'Education, malgré l'excellent travail des différents opérateurs, continuent d'être dépourvues de moyens, témoignant d'inévitables carences.

La Culture semble n'avoir aucune importance et nulle initiative ne se profile à l'horizon à cet égard, indispensable aussi pour réparer la fracture créée dans la société.

PAS réitère la nécessité d'ouvrir un front avec le gouvernement central pour l'application de la Zone Franche et de la Fiscalité Alternative pour assurer un avenir prospère à la Vallée d'Aoste.                                                                        

Le responsable politique Christian Sarteur

Le responsable politique Christian Sarteur

Ti potrebbero interessare anche:

Prima Pagina|Archivio|Redazione|Invia un Comunicato Stampa|Pubblicità|Scrivi al Direttore