/ NOUVELLES EN FRANCAIS

NOUVELLES EN FRANCAIS | 30 novembre 2021, 20:26

LE CHÂTEAU D'AYMAVILLES DÉVOILE SON TRÉSOR POUR NOËL

Ce sera le huitième château de la Vallée d'Aoste ouvert au public. Il abritera la collection de l'Académie Saint-Anselme dans un édifice baroque s'inscrivant dans un précédent plan médiéval

LE CHÂTEAU D'AYMAVILLES DÉVOILE SON TRÉSOR POUR NOËL

Il combinera les aspects architecturaux avec ceux muséographiques. Du mercredi 22 décembre au dimanche 9 janvier 2022, puis définitivement à partir d'avril de l'année prochaine, le château d'Aymavilles ouvre pour la première fois au public. "C'est une opportunité que nous attendions depuis de nombreuses années- explique l'assesseur pour le Patrimoine Culturel et le Tourisme de la Région Vallée d'Aoste, Jean-Pierre Guichardaz-. L'administration régionale est propriétaire de ce château depuis les années 70: ça fait 50 ans qu'on attend ce moment".

Guichardaz considère le château d'Aymavilles comme "un nouveau morceau du produit Vallée d'Aoste" qui peut offrir tourisme et culture "grâce à l'engagement des communautés locales, comme celle d'Aymavilles". Le syndic de la Commune d'Aymavilles, Loredana Petey, définit l'ouverture extraordinaire comme "un cadeau de Noël à la communauté d'Aymavilles qui attend l'ouverture de son château depuis des années. Je voudrais résumer la journée d'aujourd'hui par un seul mot: merci" .

Viviana Vallet, directrice du département du Patrimoine historique-artistique et de la Gestion des sites culturels, soutient qu'"un château comme celui que vous allez admirer n'ouvre pas tous les jours". Vallet résume le processus de restauration: le travail de consolidation structurelle a commencé en 2004.

"Le chantier des interventions architecturales a commencé en 2013 et a duré cinq ans. En 2019, l'installation a commencé, qui s'est terminée cette année, en passant par la pandémie. C'est un musée à double âme: le château comme maison, le parcours du musée avec 18 salles d'exposition sur 4 niveaux". Parmi les éléments architecturaux, la surintendante du Patrimoine et des Activités Culturelles, Cristina De la Pierre, a rappelé "la menuiserie en bois qui supporte la toiture, presque entièrement d'origine de la seconde moitié du XVe siècle". Le travail pour l'ouverture a commencé de l'extérieur. "Nous étions aussi inquiets, car quand on voit un château en bon état à l'extérieur, on pense qu'il est aussi en bon état à l'intérieur. Mais ce n'était pas comme ça."

 

dire

Ti potrebbero interessare anche:

Prima Pagina|Archivio|Redazione|Invia un Comunicato Stampa|Pubblicità|Scrivi al Direttore