/ AMBIENTE

AMBIENTE | 23 novembre 2021, 20:54

Protection de la faune

Autoroutes et Tunnel du Mont Blanc réaménage trois passages sous l'autoroute à Arthaz, Etrembières et Nangy

Protection de la faune

Lundi 22 novembre et jusqu'à fin janvier 2022, les équipes d'ATMB poursuivent leur "Carnet de route #Environnement" avec le réaménagement de trois passages situés sous l'Autoroute Blanche pour faciliter le passage de la petite faune. Situés sur le corridor biologique* reliant les massifs du Salève et des Voirons, ces trois passages s'inscrivent dans le Contrat Vert et Bleu "Arve Porte des Alpes" signé avec la région Auvergne-Rhône-Alpes.

L'objectif pour les équipes d'ATMB est de rétablir les corridors biologiques rompus il y a des dizaines d'années et permettre à la faune de franchir plus facilement l'infrastructure linéaire qu'est l'Autoroute.

A Arthaz, le passage sous l'autoroute est supprimé pour les véhicules à moteur et transformé en chemin aménagé pour la faune et les promeneurs.
A Etrembières et Nangy, les chemins situés sous l'autoroute, au niveau des piles des deux ponts qui enjambent l'Arve sont réaménagés et végétalisés pour rassurer la faune.

Ces travaux représentent un investissement de 123 000 euros HT, dont 20 000 euros subventionnés par la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Rétablir les corridors biologiques : pourquoi et comment ?

Les animaux sauvages doivent se déplacer pour assurer leur survie à long terme grâce aux échanges génétiques. Les écoponts leur permettent d’avoir accès à des territoires de vie plus vastes.

Ils profitent à toutes les espèces, du sanglier, jusqu’au serpent en passant par les insectes. L’écopont participe au maintien et au développement de la biodiversité.
Pour les équipes d’ATMB, le travail est engagé depuis plusieurs années dans le cadre de leur « Carnet de Route #Environnement ».

l s’agit de rétablir les corridors biologiques rompus il y a des dizaines d’années, pour que la faune puisse vivre et se déplacer librement, sans frontières de pays ou d’infrastructures.

Ce travail est mené en concertation avec les acteurs locaux : monde agricole, chasseurs, associations naturalistes et collectivités territoriales.
Des écoponts au-dessus de l’A40 ont ainsi été créés à Viry (2019) et Arenthon (2019) et des passages sous l’autoroute pour la faune terrestre et aquatique ont été réaménagés à Gaillard (2014), Vougy (2015), Sallanches (2016).
Pour l’année 2021, ce sont les passages d’Arthaz, Etrembières et Nangy qui sont réalisés.
D’autre nouveaux aménagements sont projetés dès 2022 à Scientrier et à Cluses.logo région auvergne rhône alpes
Ces travaux représentent un investissement de 123 000 euros HT, dont 20 000 euros subventionnés par la région Auvergne-Rhône-Alpes.

A Arthaz : la route sous l’A40 est remplacée par un passage inférieur à faune

L’ancien chemin sous l’A40 est supprimé pour les véhicules à moteur et remplacé par un passage inférieur à faune.
Peu fréquenté par les véhicules, ce passage de 28 mètres de long et de 4 mètres de large a été identifié comme un passage utilisé par la petite faune : blaireaux, renard, lièvres, chevreuil, etc.
Il s’agit donc de le transformer pour renforcer les déplacements dont la faune a besoin avec :

  • Des panneaux occultants la lumière des phares
  • Des haies et des bosquets plantés pour canaliser les animaux

Il est aménagé de manière à maintenir les déplacements des promeneurs : un cheminement en gravier leur est réservé. Ce passage représente un investissement de 45 000 euros HT financés par ATMB, dont 7 000 € subventionnés par la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

ascova

Ti potrebbero interessare anche:

Prima Pagina|Archivio|Redazione|Invia un Comunicato Stampa|Pubblicità|Scrivi al Direttore