/ FEDE E RELIGIONI

FEDE E RELIGIONI | 03 aprile 2021, 12:00

ÉVANGILE DE DIMANCHE: L'AMOUR A VAINCU LA MORT

Dimanche de Pâque 2021 COMMENTO DI ABBÉ FERDINAND NINDORERA AL VANGELO DI DOMENICA 21 MARZO 2021 PAROISSE SAINT MARTIN DE CORLEANS - AOSTE - MESSE EN FRANÇAIS A 9H30

ÉVANGILE DE DIMANCHE: L'AMOUR A VAINCU LA MORT

Frères et soeurs, réjouissons-nous!Peuple, criez de joie et bondissez d'allégresse! Le Christ est vivant, Alleuia. En quoi la Pâque change-t-elle notre existence?
1. La Pâque n'est pas un mythe.
La mort du Christ n'est pas à confondre avec la mort du "grand dieu Pan", annoncé par Tamus, dans la mythologie grecque, dont fait référence le fou de Nietzsche, quand il crie sur la place publique: "Dieu est mort". Nous ne croyons pas à la métampsychose, à la transmigration des âmes selon Pythagore, encore moins à l'immortalité des âmes d'après Platon.

L'idéalisme de Kant qui veut libérer l'homme du pessimisme lié au mal radical invincible, croit au passage du pire au meilleur, par l'usage de la raison. Hegel parle de la Pâque comme "la résurrection de la spéculation" après la destruction de sa ville et de sa maison par Napoléon, qu'il divinisait avant, en l'appellant "l'esprit Absolu sur un cheval blanc". Cet idéalisme qui vide le mystère de notre foi de son contenu, a engendré le progressisme illimité, qui n'est que la mondanité de l'humanité, la religion sans dogme,  le laïcisme terrestrianiste. Il n'y a pas de commune mesure entre la vérité du Christ et les vérités multiformes de l'homme, la morale des religions et les autres visions du monde. Jésus est ressuscité comme il l'a dit.

Son sang a lavé la culpabilité des oeuvres de notre conscience (He9,14). Le chrétien vit désormais dans l'espérance, car le Christ nous a justifié, il nous acquis l'amnistie (amnesia, amnésie: oubli) afin d'avoir part à l'héritage éternel promis (He9,15).

2. La Pâque comme victoire de la vie sur la mort.
Saint Paul écrit:"La mort a été engloutie dans la victoire"(1Co15,54)
Vendredi saint est marqué par le drame de la croix, samedi saint est le jour du silence, car tout semble perdu à jamais. La Pâque est la surprise de Dieu. Aujourd'hui, le peuple du monde entier chante alleuia de Pâque, même si nous célébrons cet événement dans un climat de timidité, à cause de la pandémie, qui est devenue une épine fastidieuse sur le côté de l'humanité. L'amour de Dieu demeure fidèle dans le flux du changement incessant de l'histoire. Avec la victoire de Pâque, même les déterminismes de la nature sont vécus dans la liberté. Saint Paul mettant en discussion les puissances négatives qui nous font peur, s'interroge:"qui nous séparera de l'amour du Christ"? Après avoir énuméré les forces obscures qui oppriment l'homme, comprise aujourd'hui le Covid-19, répond:"Mais en tout cela, nous sommes les grands vainqueurs par celui qui nous a aimés"(Rm8,37).

3. La Pâque est la clef de voûte de la vie.
La clef de voûte, est la pierre qui est situé en faut, qui soutient les autres pierres. Sans cette pierre d'angle, (lapis angularis), toute la construction s'écroule. Cette pierre rejetée par les constructeurs, mais devenue la pierre d'angle est le Christ ressuscité qui unit le ciel et la terre, le surnaturel et le naturel. La Pâque devient à cet effet, la clef de voûte de l'existence chrétienne. Saint Paul dans la seconde lecture nous dit que nous devons nous libérer du vieux lévain. Il est donc absurde, de chanter Alleluia, de célébrer la Pâque quand je reste dans la tombe de la haine, de l'égoisme. La Pâque nous rend capable d'accueillir le pardon afin de le transmettre aux autres. Cependant, la vie chrétienne coûte énormément cher. Elle n'est pas à bon marché. C'est un martyr au quotidien.
Si quelqu'un me demandait:
pourquoi es-tu encore chrétien? Pourquoi es-tu encore dans l'église? Pourquoi es-tu encore prêtre?
Pourquoi es-tu consacrée?
Pourquoi es-tu fidèle au mariage?
Pourquoi es-tu politicien juste?
Pourquoi es-tu honnête, bon et vrai?
La seule réponse unique et suffisante pour nous est celle de saint Paul qui dit: "Si le Christ n'est pas ressuscité vaine est notre foi". Henri de Lubac commentait:"Si le Christ n'est pas ressuscité, fermons nos églises". Si le Christ n'est pas ressuscité, que serviraient l'Évangile, les béatitudes, le pardon, la réconciliation, le pardon, la sainteté, les sacrements, la fraternité? Sans la résurrection, notre vie serait sans définition, sans identité, et par là sans sens. Nous serions désorientés et chacun prendrait le chemin sans issu. La Pâque est la clef de voûte qui maintient l'unité de l'Église, ce tissus sans couture qui n'est pas déchiré par les forces du mal, mais tiré au sort, le vendredi saint. La Pâque du Seigneur fonde, fortifie, enracine et éclaire notre existence sur le chemin du monde.

4. Prière
Par ta résurrection Seigneur Jésus, tu nous libère de l'empire des ténèbres et la mort n'a plus le dernier mot. Tu donne le sens de nos souffrance, car après la tragédie du chemin de la croix, tu nous trace le chemin de l'espérance. Tu te fais reconnaître aux hommes découragés sur le chemin de Emmaüs, par ta parole et par la fraction du pain. Viens nous libérer de la tristesse, de la peur de la pandémie du Covid-19 et d'autres maux qui endeuillent l'humanité. Tu es notre paix, notre joie et notre espérance. Béni sois-tu Seigneur, Vainqueur de la mort. Vierge Marie, mère de la patience, réjouis-toi, car ton Fils que tu as mérité de porter dans ton sein, est ressuscité comme il l'avait dit.



Heureuse fête de Pâque, chers frères et soeurs.
Paix et joie dans le Seigneur ressuscité.
Ton frère Abbé Ferdinand Nindorera

 

Ton frère Abbé Ferdinand Nindorera

Ti potrebbero interessare anche:

Prima Pagina|Archivio|Redazione|Invia un Comunicato Stampa|Pubblicità|Scrivi al Direttore