/ AMBIENTE

AMBIENTE | 23 dicembre 2020, 13:32

'Reservaqua' étudie ressources régions transfrontalières

'Reservaqua' étudie ressources régions transfrontalières

Le projet Interreg Italie-Suisse 'Reservaqua' est entré à l'automne dans une phase majeure des activités. Dans le cadre du WP3 - Analisi delle risorse idriche disponibili sul territorio transfrontaliero, deux groupes spécialisés ont été constitués pour procéder à la caractérisation des aquifères transfrontaliers italo-suisses entre les régions d'Aoste, du Piémont et du Valais. Le WP3 de 'Reservaqua' a initié cet été une approche interdisciplinaire qui regroupe les domaines de la géologie structurale et de l'hydrogéologie.

Ce travail peut venir s'appuyer aujourd'hui sur les nombreuses données et informations existantes récupérées entre 2019 et 2020 auprès des différents partenaires du projet. Une première étape vise à préciser les connaissances encore très lacunaires des limites géographiques des aquifères transfrontaliers connus ou présumés dans la zone d'étude.

L'approche multicritères retenue doit notamment permettre de fournir un premier ordre de grandeur du stock hydrique disponible dans le territoire transfrontalier compris entre les vallées du Rhône et de la Doire Balthée. Une seconde étape étudiera plus en détail dès 2021 les interactions existantes entre eaux souterraines et superficielles pour mieux comprendre à l'échelle du territoire d'étude les conditions d'alimentation et de recharge aquifère.

Les données disponibles relatives aux activités de surface (en particulier les données relatives à la pratiques agricole) seront valorisées dans ce contexte pour illustrer certains des enjeux majeurs en termes de gestion de la ressource. (ANSA).

Ti potrebbero interessare anche:

Prima Pagina|Archivio|Redazione|Invia un Comunicato Stampa|Pubblicità|Scrivi al Direttore