/ NOUVELLES EN FRANCAIS

NOUVELLES EN FRANCAIS | 25 giugno 2020, 14:39

En Suisse moins de naissances et plus de décès au cours de l’année 2019

Le Grand San Bernard, la frontière Suisse entre Valais et Vallée d'Aoste

Le Grand San Bernard, la frontière Suisse entre Valais et Vallée d'Aoste

Les Suisses ont fait près de 1700 enfants en moins en 2019 par rapport à 2018. 700 décès supplémentaires ont été enregistrés. Le nombre de mariages a quant à lui diminué, alors que les divorces ont augmenté.

En comparaison à l’année 2018, la Suisse a connu moins de naissances et plus de décès en 2019. L’accroissement naturel atteint toutefois 18’400 personnes. Les mariages ont été moins nombreux, mais pas les divorces.

L’Office fédéral de la statistique a (OFS) dénombré en 2019 près de 1700 naissances de moins qu’en 2018. Une telle baisse, de pratiquement 2%, n’avait plus été enregistrée depuis 1998. Au total, 86’200 naissances ont été enregistrées. Leur nombre recule aussi bien chez les mères suisses (-1,5%) que chez celles de nationalité étrangère (-2,5%).

Au niveau cantonal, seuls Neuchâtel (+0,8%), Argovie (+1,4%), Glaris (+1,5%), Appenzell Rhodes-Intérieures (+3,0%) et Jura (+3,8%) se distinguent des autres cantons et enregistrent une augmentation des naissances. L’âge moyen des mères à la naissance du premier enfant progresse: il s’établit à 31,1 ans, contre 30,9 ans en 2018. Le nombre moyen d’enfants par femme régresse légèrement, passant de 1,52 en 2018 à 1,48 en 2019.

En 2019, 67’800 personnes sont mortes, soit 700 de plus que l’année précédente (+1%). Quatre-vingt-huit pourcents de ces décès surviennent chez les seniors (65 ans ou plus). La majorité des cantons affichent une tendance à la hausse des décès.

i.d.

Ti potrebbero interessare anche:

Prima Pagina|Archivio|Redazione|Invia un Comunicato Stampa|Pubblicità|Scrivi al Direttore