/ ISTRUZIONE E FORMAZIONE

ISTRUZIONE E FORMAZIONE | 15 novembre 2019, 12:14

Plan Intégré TERritorial (PITER) Parcours : un patrimoine, une identité, des parcours partagés

L’Assesseure à l’éducation, à l’Université, à la recherche et aux politiques de la jeunesse, Mme Chantal Certan, a participé hier, jeudi 14 novembre 2019, à Saint-Gervais-les-Bains, à la Journée de rencontre transfrontalière entre les élèves de l’école secondaire du 1er degré de Morgex, Institution scolaire « Valdigne Mont-Blanc », et du Collège « Jean-Jacques Gallay » de Scionzier ainsi qu’à la réunion du Comité de pilotage du projet

Plan Intégré TERritorial (PITER) Parcours : un patrimoine, une identité, des parcours partagés

La Journée de rencontre transfrontalière s’est déroulée autour du thème du patrimoine et des maisons fortes avec l’objectif de créer un lien entre les communautés scolaires, partager les apprentissages et produire des contenus. En groupes mixtes franco-italiens, les élèves, encadrés par leurs professeurs, des journalistes, des animateurs professionnels, ont visité la Maison Forte de Hautetour et participé aux ateliers organisés à l’Espace Mont-Blanc.

Le travail en équipe transnationale - affirme Mme Certan - est pour les élèves une opportunité formidable pour connaître leur territoire environnant , pour développer des compétences citoyennes qui leur permettront d’assumer un rôle actif, tant au niveau local qu’international, et de participer pleinement à la vie sociale dans un monde de plus en plus globalisé.

Pour les élus - a-t-elle ajouté - voir les élèves en action, dans le cadre de cette journée, est une manière d’apprécier les retombées de ce projet et de mieux en comprendre les implications. C’est également un moment important pour aller à la rencontre des jeunes, pour être à l’écoute de leurs attentes.

En parallèle, le Comité de pilotage a vu la participation, en plus de Mme Certan, de son homologue, Mme Laure Townley-Bazaille, Vice-Présidente du Département de la Haute-Savoie, déléguée à la lecture publique, aux affaires et programmes européens, à la culture et au patrimoine. En plus des deux élues, étaient présentes des délégations incluant les chefs des établissements scolaires impliqués dans le projet, qui sont les vrais traits d’union entre les directrices du projet et leur concrétisation dans les classes, ainsi que  les journalistes en résidence, les personnels chargés de mission dans les domaines administratif, financier, pédagogique. Au menu, pour l’année 2018-2019, le bilan opérationnel en termes d’actions et impact, les témoignages des protagonistes (les principaux des collèges, un journaliste, des élèves valdôtains), le point sur la communication, le compte-rendu financier et, pour les deux années à venir, les perspectives de travail.

Le premier bilan de l’année scolaire 2018-2019 est fructueux. Le projet a concerné 8 établissements scolaires de part et d’autre du mont Blanc. Pour les résidences journalistiques, 7 journalistes du collectif indépendant WE REPORT sont intervenus pendant 160 jours auprès de 1050 collégiens et lycéens qui ont produit plus de 125 contenus journalistiques. Ces productions sont disponibles à l’adresse suivante : https://www.wereport-atelier.<wbr></wbr>fr/pcpm

red. pol.

Ti potrebbero interessare anche:

Prima Pagina|Archivio|Redazione|Invia un Comunicato Stampa|Pubblicità|Scrivi al Direttore