CRONACA | lunedì 17 dicembre 2018 16:37

CRONACA | domenica 12 agosto 2018, 19:59

À Rhêmes-Notre-Dame et Introd, la 43e Rencontre Valdôtaine

Plus de 450 personnes ont animé la 43e Rencontre valdôtaine, qui s’est déroulée aujourd’hui, dimanche 12 août 2018, la fête estivale qui réunit chaque année les Valdôtains du Pays et les Valdôtains émigrés Organisé chaque été par la Présidence de la Région, en collaboration avec les institutions du territoire régional, ce rendez-vous réunit en Vallée d’Aoste les Valdôtains du pays et les Valdôtains émigrés. Assente la Presidenta Spelgatti

À Rhêmes-Notre-Dame et Introd,  la 43e Rencontre Valdôtaine

À Rhêmes-Notre-Dame, la matinée s’est déroulée dans une atmosphère chaleureuse, sous le signe du partage, de l’amitié, ainsi que d’un amour profond pour la Vallée d’Aoste et d’un sentiment d’appartenance à celle-ci. Après l’accueil, sur les notes du Corps philharmonique de l’Association nationale des Alpins – Section valdôtaine (ANA), les participants se sont rendus en cortège jusqu’au chapiteau, où la messe a été animée par la maîtrise d’Introd et suivie par les discours officiels du Syndic de Rhêmes-Notre-Dame, Corrado Oreiller, du Syndic d’Introd, Vittorio Anglesio, du Président du COFESEV – qui regroupe les associations d’émigrés – Aldo Daudry, puis du Vice-Président de la Région, Elso Gerandin. Après le dévoilement des plaques commémoratives, une gerbe a été déposée au pied du monument.

« La Rencontre Valdôtaine est une journée importante pour tous les Valdôtains puisqu’elle permet de renforcer les liens entre ceux qui habitent en Vallée d’Aoste et les émigrés » – a dit le Vice-Président de la Région, Elso Gerandin – « Elle représente une étape importante parce qu’elle  nous permet de programmer les perspectives futures concernant le développement culturel et socio-économie de notre territoire. C’est aussi un moment pour relancer nos racines et pour confirmer l’intention de l’Administration régionale de poursuivre les actions et les mesures en faveur et au soutien de l’émigration valdôtaine à l’étranger. Notre  volonté est de nous efforcer de défendre l’identité valdôtaine et pour sauvegarder l’esprit francophone, avec une ouverture vers l’étranger, tout en sachant que la Vallée d’Aoste doit travailler en tant que carrefour d’Europe».

« C’est avec plaisir qu’au nom de toute la communauté de Rhêmes-Notre-Dame, je souhaite la bienvenue à tous les participants de cette édition de la Rencontre Valdôtaine qui se déroule au cœur du Parc national du Grand Paradis. Cette fête est aussi l’occasion pour dévoiler un bas-relief, à côté de notre petit monument aux morts, dédié à trois soldats de Rhêmes, décorés lors de la Première Guerre mondiale, cent ans après sa fin. Italiens ou Français, Valdôtains et émigrés, ils portaient le même casque et ils se sont battus pour les mêmes valeurs » a ajouté le Syndic de Rhêmes-Notre-Dame, Corrado Oreiller.

Imbarazzo tra autorità e i partecipanti per l'assenza di Nicoletta Spelgatti

Pour le Syndic d’Introd, Vittorio Anglesio, « La Rencontre est une occasion pour approfondir les thèmes « à la une » concernant la Vallée d’Aoste et de rester de façon stricte en contact avec la vie de l’Administration et de la communauté locale. Elle représente aussi une opportunité pour mieux connaître et faire connaître les Vallées du Grand-Paradis, avec leurs beautés paysagères et culturelles. De même, tous les participants peuvent apprécier les lieux d’Introd qui ont eu la chance d’accueillir les deux Papes, Saint Jean-Paul II et Pape Benoît XVI, pendant leurs vacances d’été».

« Pour nous, Valdôtains de l’étranger, ce traditionnel rendez-vous du mois d’août, est et sera toujours, un moment attendu et apprécié » - a déclaré le Président du COFESEV, Aldo Daudry. Au nom de toutes les Unions Valdôtaines de France, de leurs présidents et de leurs adhérents, je vous exprime notre joie de participer à cette journée de partage. Pour nous, c’est avant tout une opportunité pour retrouver parents et amis, pouvoir échanger en français certes, mais surtout en patois, dans ces beaux langages qui, de tout temps, ont constitué le ciment de l’identité valdôtaine, de son autonomie et de son unité. ».

En fin de matinée, les participants se sont déplacés à Introd, pour un déjeuner convivial dans le chapiteau situé en face du château suivi d’un après-midi dansant animé par la compagnie du musicien Erik Bionaz et les Poudzo valdoten.

red. cro.

Ti potrebbero interessare anche:
Prima Pagina|Archivio|Redazione|Invia un Comunicato Stampa|Pubblicità|Scrivi al Direttore